Le site Officiel de l'UFDG - Union des Forces Démocratiques de Guinée

Restez connecté avec nous

 

 CDD sur facebook Twitter Youtube Dailymotion

                    @MonUFDG                                       @ufdglive               @UFDG Online          @diallo255

A+ A A-

Le Ministre des Droits de l’Homme & des Libertés Publiques au QG de l’UFDG : une visite symbolique mais historique

Kalifa Gassama DIABY : « Tout ce que nous obtenons par la violence, nous le perdrons par la violence.  Nous nous devons un langage de vérité ».


 

Le Ministre Kalifa Gassama DIABY au siège de l'UFDGLe Ministre Kalifa Gassama DIABY au siège de l'UFDGConakry, le Samedi 23 Février 2013.  Assemblée Générale au siège de l’UFDG.

Un Ministre du Gouvernement de Alpha CONDE assis entre Cellou Dalein DIALLO et Dr. Fodé Oussou FOFANA à l’Assemblée Générale Hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée : c’est un symbole !

S’il est reconnu par tous les observateurs de la scène politique guinéenne ces derniers temps que les marches du 10 Mai et du 27 Septembre 2012 ont entraîné, entre autres, le départ de Loucény CAMARA, l’arrêt du « recensement » et la recomposition de la CENI, il est tout aussi facile de reconnaître que celle du 18 février 2013 a aussi marqué un tournant décisif dans les faits et gestes du pouvoir.

Ehh Oui !  Il faut le dire, à quelque chose malheur est bon.  En effet, nous avons franchi une nouvelle étape dans la gestion des affaires politiques dans ce pays. Et s’il y a un acteur à remarquer dans cette mutation, il s’agit bien du Ministre des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques, Kalifa Gassama DIABY.  C’est le lieu et le moment de souligner une grande implication de ce Ministre dans la gestion de cette nouvelle mutation. Il faut se souvenir que Gassama avait pris son bâton de pèlerin pour demander à l’Opposition de reporter la marche du 7 Février pour cause de visite de BLATTER en Guinée. Il avait alors souligné que n’importe quelle autre date serait acceptée parce que manifester est un droit reconnu par la Constitution. C’est ainsi que la date du 13 février avait été fixée. Malheureusement, nous avons enregistré la perte de nos vaillants soldats, et cela a résulté à un autre report.

La date du Lundi 18 Février était donc un gros souci pour notre Ministre des Droit de l’Homme qui se retrouvait alors devant un gros dilemme :

-          Soutenir Alhassane CONDE dans le refus de la marche et perdre toute crédibilité vis-à-vis de l’Opposition, ou ;

-          Faire comprendre à Alpha CONDE qu’il a promis que les droits des uns et des autres seront respectés, en risquant son poste.

Notre Ministre a alors pris la décision de convaincre Alpha CONDE et compagnie qu’il est difficile de soutenir une quelconque interdiction au pris d’entraîner non seulement une violence interne, mais aussi et surtout s’attirer la foudre des partenaires au développement.  Des efforts ont alors été effectués pour faire ravaler à Alhassane CONDE son interdiction au niveau du gouvernement, annuler l’interdiction au niveau des délégations spéciales et calmer les ardeurs des loubards du RPG au niveau de la Casse-SIG Madina. La suite, on la connaît.

C’est donc dans cette logique que le Ministre Gassama a pris l’initiative de rendre visite aux différents QG des partis de l’Opposition pour amorcer un processus de rapprochement pour montrer qu’il y a un gros besoin de se parler, les uns avec les autres.

Gassama en si peu de temps, prend l’initiative de faire ce que le plus proche des partis politiques au sein du gouvernement de Alpha CONDE qui est le titulaire du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation n’a jamais entrepris : rencontrer les partis politiques, non pas en tant que Chef des partis, mais un interlocuteur privilégié.

Arrivée du Ministre des Droits de l'Homme et des Libertés Publiques au siège de l'UFDGArrivée du Ministre des Droits de l'Homme et des Libertés Publiques au siège de l'UFDG

Ainsi, Gassama est arrivé à l’UFDG pour assister à l’Assemblée Générale ordinaire du parti de Cellou Dalein DIALLO, pour délivrer un message de paix et de tolérance.  Il viendra trouver une ambiance électrique après la marche qui a mobilisé la majeure partie du pays ce Lundi 18 Février. C’est fort de ce succès que les militants sont encore une fois venus dire leur engagement et surtout confirmer la marche qui est prévue pour la semaine prochaine, tout en promettant que l’affluence sera encore plus importante.

Des artistes sont venus pour l’ambiance habituelle, ainsi que l’annonce de plusieurs communiqués. Toutefois, l’ardent soleil de Conakry s’est arrêté pour un moment lorsque Bano SOW a annoncé l’arrivée d’un hôte de marque au siège de l’UFDG. Tout le monde se demandait alors qui est cet invité de marque.

Dans la rubrique ‘présentation de personnalités’, il a été question pour l’assistance d’accueillir toute la direction de la Radio Sabou FM de Kindia. Dr Fodé Oussou qui passe souvent à cette radio a eu le plaisir de présenter cette équipe à Cellou Dalein et à l’ensemble des militants et militantes de l’UFDG.

Assemblée Générale de l'UFDGAssemblée Générale de l'UFDG

C’est durant cette intervention que le monde a senti des mouvements du côté de l’entrée principale et les murmures selon lesquels l’hôte en question est arrivé.  Alors on voit la tête de Kalifa Gassama DIABY qui se fraye difficilement un chemin parmi les nombreux militants et sympathisants de l’UFDG.  L’hospitalité légendaire et la discipline des militants de l’UFDG ont encore fait acte de présence avec des applaudissements soutenus.

La parole sera donnée à Yari Briki pour souhaiter la bienvenue à l’hôte de l’UFDG au nom de l’ensemble des militants.

Le Président de l’UFDG présente le Ministre Diaby aux militants de l’UFDG

Cellou Dalein prendra alors la parole pour, au nom de la Direction Nationale, souhaiter la bienvenue à Kalifa Gassama DIABY en précisant que l’UFDG souhaite la bienvenue à un Ministre de la République. Il prendra le temps de présenter l’homme et ses actions avant d’être Ministre de la République. Il en profitera pour décliner les valeurs de l’UFDG et promettra de toujours soutenir ses valeurs. Cellou Dalein dira que l’Etat a un devoir de neutralité et d’impartialité entre les fils et filles du pays avec la promotion de l’égalité des chances et le respect de la dignité humaine.

Assemblée Générale hebdomadaire de l'UFDG : des militants hospitaliers accueillent avec joie le Minsitre Gassama Diaby.Assemblée Générale hebdomadaire de l'UFDG : des militants hospitaliers accueillent avec joie le Minsitre Gassama Diaby.

Le Leader de l’Opposition guinéenne, tout en félicitant son hôte, soulignera les efforts de celui-ci ces derniers jours pour baisser la tension et essayer de rapprocher les points de vue des uns et des autres. Il dira que l’UFDG est attachée à la paix. Il insistera sur le fait qu’à chaque violence, c’est l’UFDG qui paie un lourd tribu. Cellou Dalein fera alors le bilan dans ce domaine depuis que Alpha CONDE est aux affaires. Il dira en substance que cette présence est tout un symbole.

Parlant de Alpha CONDE, le Président de l’UFDG fera remarquer que dès qu’on est Président de la République, on cesse automatiquement d’être le Président d’un parti, mais de tous les guinéens. Il est donc question là de mettre fin à l’exclusion et à la discrimination.

Dans cette même logique, Cellou Dalein dira qu’il y a deux sources de conflits :

-          Les prises de décisions unilatérales à la Présidence ou à la CENI ;

-          Le mépris total envers les acteurs politiques qui ne sont pas de la mouvance.

Cellou Dalein affirmera « qu’on se soumet sans aucune difficulté à la loi.  Cependant, nous ne nous soumettront jamais à quelqu’un qui veut nous priver de nos droits et nous imposer sa loi. »

Ministre Gassama Diaby face aux militants de l’UFDG

Gassama Diaby en focus, au siège de l'UFDG, le samedi 23 février 2013.Gassama Diaby en focus, au siège de l'UFDG, le samedi 23 février 2013.Pour livrer son message, Gassama DIABY prendra la parole en disant que nous avons besoin, tous, d’avoir un discours de vérité entre nous.  Pour lui, il y a plusieurs sources de conflits. Pour lui, tous ceux et toutes celles qui poseront des actes pour la paix auront leur jugement dans l’histoire et inversement, tous ceux et toutes celles qui poseront des actes pour la violence auront eux aussi leur jugement dans l’histoire.

Gassama dira être un Ministre de la République sous l’autorité du Président de la République et qui lui apporte tout son soutien.

Il dira que dans l’histoire de la Guinée, il y a des choses qui se sont passées et que nous sommes tous responsables de ce qui nous arrivent, y compris lui-même. Il dira être venu pour livrer un message, une communication de dialogue pour écouter et rendre compte.

Le Leader de l'Opposition, Cellou Dalein et le Ministre Gassama Diaby face aux militants de l’UFDGLe Leader de l'Opposition, Cellou Dalein et le Ministre Gassama Diaby face aux militants de l’UFDG

Il dira être venu livrer un message de paix et défendre l’idée que chacun peut faire un pas vers l’autre dans la recherche de la paix. A ce titre, il dira être venu pour s’adresser à Cellou Dalein pour lui dire de tout faire pour préserver la paix.

Cellou Dalein en reprenant la parole tiendra à remercier les uns et les autres pour la grandiose mobilisation du Lundi lors de la marche de l’Opposition sur l’autoroute. Le Président de l’UFDG parlera alors de d’une double réussite :

-          La grande mobilisation ;

-          La discipline des militants durant la marche.

Il en profitera pour peindre le film de la marche – étape par étape – avec des violences de temps en temps, mais tout le monde a été responsable. Je suis fier de ce qui s’est passé, dira le Leader de l’Opposition guinéenne.

Dans la même lancée il dira tout haut et tout fort que la marche suivante est programmée pour le Mercredi 27 Février 2013 avec pour itinéraire, Enco 5 – Esplanade du Stade du 28 Septembre. Il est question de tripler l’effectif sorti le Lundi 18 Février pour bien montrer la détermination de l’Opposition à maintenir la pression.

Assemblée Générale hebdomadaire de l'UFDG.Assemblée Générale hebdomadaire de l'UFDG.

Pour la bonne marche de cette nouvelle mobilisation, Cellou Dalein annoncera un projet de rencontre avec les forces de défense et de sécurité pour la collaboration. Il soulignera qu’il y a des points à surveiller et qui sont :

-          La présence des loubards de la Casse ;

-          Le Petit-Lac ;

-          Le Siège du RPG.

Cellou Dalein demandera à Gassama de continuer son travail constructif, sans relâche. Il dira avoir pris bonne note du message du Ministre Gassama et insistera sur le fait que la paix se construit.

Rendez-vous a été pris pour le Mercredi 27 Février pour une nouvelle démonstration de force ou de poids.

Cellou Dalein présentera le bilan de la marche en disant :

-          16 Préfectures qui ont marché ;

-          12 Préfectures qui ont observé une ville morte ;

-          1 Préfecture qui a organisé un Meeting.

Assemblée Générale hebdomadaire de l'UFDGAssemblée Générale hebdomadaire de l'UFDG

C’est dans cette ambiance que la parole a été donnée aux sages pour les bénédictions d’usage.

UFDG-OnlineUFDG-Online

Les Fédérations de l'UFDG en Afrique africa@ufdgonline.org asie@ufdgonline.org canada@ufdgonline.org europe@ufdgonline.org am.latine@ufdgonline.org usa@ufdgonline.org
Copyright © 2013 Le site Officiel de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée. Tous droits réservés. Site developpé par l'equipe UFDG-Online.