Le site Officiel de l'UFDG - Union des Forces Démocratiques de Guinée

Au Forum du Crans Montana

Cellou Dalein au Crans Montana - Octobre 2014

A+ A A-

"Moi même contre Bah Ousmane à Pita je le bats aujourd'hui" Dr. Fodé Oussou Fofana, Vice Président de l'UFDG.

2011 02_12_Fode_Oussou2011 02_12_Fode_Oussou

L'ancien directeur de campagne, Dr Fodé Oussou Fofana nous a  récemment accordé un entretien. Dans cette entrevue, il est revenu sur la fameuse adhésion des jeunes de son parti au parti au pouvoir. Il a aussi répliqué sur la récente sortie du ministre de travaux publics le qualifiant de "bébé en politique". Plusieurs sujets relatifs au fonctionnement du parti ont été abordés par ce proche de Cellou Dalein Diallo. Lisez l'intégralité de l'entretien

 

Aminata.com: Comment se porte l'UFDG?

 

 

Dr. Fodé Oussou Fofana:  l'UFDG se porte bien, c'est un grand parti, qui a déjà prouvé sur le plan national et international sa position. Aujourd'hui Elhadj Cellou est considéré comme un grand leader connu sur le plan international, respecté dans le pays. N'oubliez pas qu'il a été premier sur 24 candidats lors des élections présidentielles. Il a été le challenger de monsieur Alpha Condé, donc en matière de politique, l'UFDG est un grand parti.

 

Ce qui est aussi important au niveau de l'UFDG, c'est l'engagement, la mobilisation des militants. Nous sommes le rare parti en Guinée qui est capable d'organiser une assemblée générale avec des milliers de personnes par semaine. Nous faisons une réunion de bureau exécutif tous les vendredi et nous faisons deux conseils politiques par semaine. Donc, c'est un parti, bien organisé, bien structuré derrière un président qui est éclairé, qui a une vision pour la Guinée. C'est un engouement total, aujourd'hui, c'est l'adhésion de toute la Guinée confondue, ça nous réconforte. Nous sommes aussi membre du collectif des partis politiques avec l'ADP, nous constituons aujourd'hui l'opposition guinéenne qui se bat dans l'entente, dans la cohésion, dans l'unité. Je tiens à vous dire que le collectif c'est plus de 20 partis politiques.

 

 

 

Aminata.com: Récemment des jeunes se réclamant de la section motard de l'UFDG ont été au siège du RPG-arc-en-ciel pour disent-il adhérer au parti. Vous aviez dénoncé une manipulation, dites-nous qu'est-ce qui s'est passé?

 

 

Dr. Fodé Oussou Fofana: La première chose qu'il faut rectifier, c'est que le RPG n'existe plus hein! Cela veut dire que le parti qui a permis à Alpha Condé d'être le président n'existe plus. Le parti qu'ils ont créé qui s'appelle le RPG arc-en-ciel avec 40 partis qui ne sont même pas connus. Moi je les appelle souvent des partis "homme". C'est des partis qui ont été créés par monsieur Alhassane Condé le même jour pour donner l'impression sur le plan psychologique comme si le RPG est devenu un parti dominant à l'image de l'ANC (NDLR. Parti au pouvoir en Afrique du Sud). Le RPG arc-en-ciel est devenu le seul parti qu'on a connu qu'on appelait le RPG. Le RPG panique, la section motard de l'UFDG, ce n'est pas cent personnes. La section motard de l'UFDG c'est plus de 15 mille personnes. 15 mille motos achetées pas par le parti mais par des militants, carburées par des militants, qui se réunissent une fois par semaine, qui sont capables dès qu'on les demande d'animer le parti. Cela est exceptionnel, c'est extraordinaire, le parti n'achète pas de moto pour les militants. ils font les affaires sociales, font la sensibilisation, font l'animation au niveau du parti.

 

Ils sont allés ramasser au niveau de Bambéto des gens qui ont des motos en disant que ce sont les gens de la  section motard de l'UFDG qui ont démissionné pour aller au RPG, c'est faux, c'est archi-faux. Celui qui se disait président de cette section motard ne connaissait même pas le nom du président de la section motard de l'UFDG. C'est la panique qu'on sent actuellement au niveau du RPG arc-en-ciel qui a perdu tout le terrain parce que le RPG entre les deux tours de l'élection présidentielle qui pesait 18%, mais avec la gouvernance depuis plus d'une année de ce gouvernement, avec les promesses qu'ils n'ont pas tenu, avec la misère, la précarité, avec la souffrance du peuple de Guinée, avec toute cette pagaille dans le pays, RPG arc-en-ciel croyez moi ne pèse pas plus de 10%.

 

 

 

Aminata.com: vous accusé Bah Ousmane et Bantama Sow d'être responsables de cette manipulation?

 

 

Dr. Fodé Oussou Fofana: Monsieur Bantama Sow dans un pays normal devrait être destitué de son poste. Un ministre de la République qui traite les leaders des partis politiques des loubards et qui demande aux militants du RPG de chercher les militants de l'opposition jusqu'à dans les maisons et les frapper. Dans un pays normal, il devrait être destitué. Mais ce n'est pas la première fois, je penses que monsieur Bantama Sow est surpris d'être ministre, il ne s'attendait pas. La seule personne qui peut nommer un monsieur comme ça, c'est le professeur Alpha Condé, je ne sais pas pourquoi il l'a nommé.

 

Moi je comprends pourquoi Titi Camara, un homme sage comme Titi, pondéré, respectueux comme Titi et Bantama Sow , s'ils se sont donnés de coups de poing dans le bureau, je suis convaincu que c'est la faute de Bantama Sow. Ce n'est pas la première fois, il est allé à Mamou pour dire à la direction nationale communale des jeunes que tous ceux qui ne sont pas du RPG seront remplacés. Donc, un ministre de la République qui incite à la violence ne mérite pas d'être ministre.

 

Vous savez aujourd'hui, monsieur Bantama Sow, monsieur Bah Ousmane qui essayent de rencontrer le professeur Alpha Condé, en essayant de le convaincre qu'ils sont capables de déstabiliser Elhadj Cellou dans le Fouta, qu'ils sont capables de le donner Bambéto, qu'ils sont capables de créer cette affaire de section motard. Quand monsieur Bah Ousmane prend lui même ses propres militants, il les amène chez le professeur Alpha Condé en disant que c'est des gens qui ont démissionné de l'UFDG, je penses que c'est une honte, ça fait pitié parce que monsieur Alpha Condé lorsqu'il se rendra compte que tout ce qu'on lui dit ne sont que des fausses histoires, ça sera de la honte. Vous avez vu aussi notre ancien vice président (NDLR. Saliou Bella Diallo), qui est aussi allé dire au Pr. Alpha Condé qu'il est capable de le donner tout le Fouta.

 

Vous savez ce qu'il a pu faire. Il a pris l'argent du Pr. Alpha Condé qu'il a utilisé pour essayer de corrompre les gens. Voilà tout ça ne va pas dans le sens de la sérénité. Quand tu n'as pas la capacité de tenir tes engagements, ce n'est pas la peine de tenir des engagements. Monsieur Bantama Sow, monsieur Bah Ousmane, tous ces gens qui se disent capables de déstabiliser Elhadj Cellou rêvent débout. Monsieur Bantama Sow, monsieur Bah Ousmane et notre ancien vice-président, leurs projets de société c'est Elhadj Cellou. Ce qu'ils ont à proposer au Pr. Alpha Condé c'est comment déstabiliser l'UFDG. Ce que je peux conseiller au Pr. Alpha c'est de ne pas leur donner de l'argent parce que tout ce qu'ils font c'est de la démagogie.

 

 

 

Aminata.com: Vous avez occupé le poste de directeur de campagne du candidat de l'UFDG, lors d'une de ses assemblées générales, Bah Ousmane vous a qualifié de "débutant en politique" qu'est-ce que vous en dites?

 

 

Dr. Fodé Oussou Fofana: (rires) j'ai lu sur Aminata.com que Bah Ousmane me dit que je suis un "débutant en politique" comme il l'a dit; Bah Ousmane et moi nous avons en commun le nom, parce que mon nom est Ousmane, mais on est différent. Bah Ousmane fait de la politique depuis 20 ans, il a été l'adjoint d'un homme que le monde entier respecte qu'on appelle Siradio Diallo. C'est Siradio qui a géré l'UPR. Bah Ousmane a été candidat à l'élection présidentielle, il a eu 0%. Monsieur le candidat à l'élection présidentielle accepte d'être ministre d'une personne avec laquelle il a été candidat, je penses qu'il devait se poser des questions. Il doit se poser des questions pendant toutes ces années qu'est-ce que ça lui a apporté. Parce qu'après l'élection présidentielle moi à la place de Bah Ousmane j'aurais arrêté la politique. Même dans le village où il est né, il a été battu par Elhadj Cellou. Dans le village où il est né, il n'a pas eu la majorité. Même le village où il est né il n'a pas apporté au Pr. Alpha Condé. Je suis convaincu que Bah Ousmane dans l'Alliance arc-en-ciel a apporté l'UPR avec sa personne. Il n'a pu apporter aucun militant, même de Pita à l'Alliance arc-en-ciel. Les résultats sont connus.

 

Aujourd'hui, il est ministre de transport, parce que c'est un peu le rêve de Bah Ousmane. Le rêve de Bah Ousmane c'est Elhadj Cellou. Il veut avoir les mêmes parcours qu'Elhadj Cellou. Je suis convaincu qu'il s'est battu par tous les moyens pour être ministre des travaux publics parce qu'Elhadj Cellou a été ministre des travaux publics. Sauf que depuis qu'il a été ministre, il n'a pas validé un projet. Tous les projets qu'il est en train d'exécuter, ils les a trouvé là. Parce qu'un projet, il faut que tu sois capable de le faire, c'est d'abord le contenu du projet, pourquoi tu fais le projet, quel est l'avantage du projet pour la Guinée? qui coordonne les activités du projet? Bah Ousmane toutes les routes qu'il fait, les financements étaient déjà obtenus. Il ne fait qu'exécuter ce que d'autres ont mobilisé. Il a raison parce qu'il a fait 20 ans ça lui a rien apporté. Aujourd'hui, il est ministre, il a été candidat, il a eu 0%. Même à Pita, même dans son propre village, il n'a pas pu avoir la majorité entre les deux tours à l'élection présidentielle, c'est ce que ça lui a apporté. Je voudrais dire à Bah Ousmane que moi je suis très heureux parce que l'histoire retiendra qu'un pharmacien, qui s'appelle Fodé Oussou, qui est le président de l'ordre des pharmaciens de Guinée depuis 8 ans, qui a été le seul Guinéen président de l'ordre pharmacien d'Afrique et qui a été le directeur de campagne de Cellou Dalein, ce candidat a été premier sur 24.

 

L'histoire retiendra que c'est un jeune pharmacien, qui n'avait pas d'expérience, qui est parvenu à faire de son candidat le premier sur 24. Le directeur de campagne d'Elhadj Cellou s'appelle Fodé Oussou Fofana, qui a trois ans d'expérience mais qui est parvenu à battre Bah Ousmane dans son propre village. Il a raison que je suis bébé en politique mais aujourd'hui je connais la politique mieux que Bah Ousmane parce que les 4 ans de politique que j'ai eu à faire m'ont permis d'être connu. Mais monsieur Bah Ousmane, je suis convaincu qu'il ne sera jamais président de la Guinée. Il faut qu'il sache qu'un jour dans 20 ans, 50 ans s'il aura un président de la Guinée certainement ça sera Fodé Oussou. Moi j'ai plus de chance d'être président que lui. Il a fait 20 ans pour ne rien. Je ne suis même sûr qu'Alpha Condé le reconduise quand il va faire le remaniement ministériel, parce qu'il n'apporte rien à monsieur Alpha Condé. Il n'apporte aucun électeur, aucun militant à monsieur Alpha Condé, parce qu'il n'a pas de maîtrise même dans son propre village. Moi même contre Bah Ousmane à Pita je le bats aujourd'hui. Je suis plus connu à Pita que Bah Ousmane. Si je me présente à Pita contre Bah Ousmane je gagne contre lui.

 

 

 

Aminata.com: l'opposition entame depuis quelques semaines des manifestations, des actions pacifiques pour exercer des pressions sur le pouvoir. Etes-vous prêts à faire des concessions pour aboutir à des accords pouvant nous conduire à des élections législatives?

 

 

Dr. Fodé Oussou Fofana: je ne sais pas qu'est-ce que vous appelez concession

 

 

 

Aminata.com: concession, par exemple un scénario où on maintien l'équipe de l'actuelle CENI on crée une structure pour l'appuyer dans l'exécution de ses activités?

 

 

Dr. Fodé Oussou Fofana: Nous avons demandé à monsieur Alpha Condé que nous soyons présent à la CENI. Que l'opposition désigne dix personnes, la mouvance désigne dix personnes, la société civile désigne trois personnes, le ministre de l'administre du territoire a déjà remplacé ses membre, qu'on regarde parmi ceux-ci qu'on désigne un président. Nous l'avons demandé à ce que le fichier qui lui a permis de devenir président, qui a validé son élection qu'il accepte que les députés de la Guinée soient élus par le même fichier. Je ne sais quelle concession on va faire. Dans les conditions normales quand une CENI a donné deux dates non tenables, le mois de décembre 2011, le mois de juillet 2012, il n'a aucune raison d'être.

 

L'opposition d'hier, n'est pas l'opposition d'aujourd'hui, la mouvance d'hier n'est pas la mouvance d'aujourd'hui. Je finirai par dire ceci: monsieur le Président de la République, revendique 40 ans de combat pour la démocratie, l'histoire le jugera pas avec le nombre des députés qu'il a eu mais par la qualité de l'organisation de ces élections. Ce que les gens retiendront, c'est comment ces élections ont été organisées. Il peut chercher à avoir le nombre de députés qu'il veut, tricher, se donner une majorité, le Président ne sera pas jugé par ça, il sera jugé par comment il a organisé les élections. C'est pour cela ceux qui sont autour doivent le donner des conseils qui vont dans le sens de l'apaisement.

 

 

 

Propos récuellis par Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser."

 


 

Les Fédérations de l'UFDG en Afrique africa@ufdgonline.org asie@ufdgonline.org canada@ufdgonline.org europe@ufdgonline.org am.latine@ufdgonline.org usa@ufdgonline.org
Copyright © 2013 Le site Officiel de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée. Tous droits réservés. Site developpé par l'equipe UFDG-Online.