Le site Officiel de l'UFDG - Union des Forces Démocratiques de Guinée

Switch to desktop

Collectif & ADP

Déclaration de Paris du 23 Mars 2015

L'Opposition Guinéenne en meeting au QG du PEDN, en novembre 2013.Dans sa Déclaration du 6 mars 2015, l'Opposition Républicaine avait mis en garde les autorités gouvernementales et la CENI contre l'organisation de l'élection présidentielle avant les élections communales et communautaires.


Car, ceci serait contraire aux dispositions de la loi et de l'accord politique du 03 juillet. Exécutant à la lettre les instructions du Président de la République, la CENI a rendu public, le 10 mars, la décision d'organiser l'élection présidentielle le 11 octobre 2015 et les élections communales à la fin du premier trimestre 2016. A partir de là, l'opposition républicaine a décidé de mettre en application les décisions qu'elle avait annoncées dans sa déclaration du 06 mars 2015 : 

  • La suspension de la participation des députés de l'opposition aux activités de l'Assemblée Nationale ; 
  • La non-reconnaissance de la CENI ;
  • La contestation ouverte des délégations spéciales et autres chefs de quartier illégalement installés par le pouvoir ;
  • La reprise des manifestations citoyennes pour exiger la satisfaction des revendications légitimes de l'opposition républicaine.

Cellou Dalein signant laccord de ParisLes leaders Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et Lansana Kouyaté se sont retrouvés à Paris pour examiner la situation. Ils étaient accompagnés à cette rencontre par BAH Oury, Baïdy ARIBOT et Hadja Tété NABE. A l'issue d'entretiens fructueux, conviviaux et responsables, les leaders ont fait les constats suivants : 

  • La gouvernance d'Alpha CONDE s'est illustrée depuis son installation comme Chef de l’État guinéen par un mépris total de l'autorité de la loi et une violation systématique des dispositifs de la Constitution fondant les principes de l’État de droit. La déclaration de ses biens et patrimoines (cf. article 36), la démission officielle de son poste de Président du RPG (article 38), la délivrance du message annuel de l'état de la nation (article 50), l'installation de la Haute Cour de Justice (articles 117 à 120) et les mises en place de la Cour Constitutionnelle et de la Cour des Comptes (article 160) ne sont pas effectives tout au long du mandat présidentiel.
  • Les violations répétées du code électoral et le refus d'organiser, selon les dates et les périodes les scrutins à tous les niveaux tel que fixé par la Constitution ont abouti à une défiance totale de la population vis-à-vis des consultations électives. C'est ainsi que les législatives qui auraient dû intervenir dans le premier semestre 2011 n'ont eu lieu que le 28 septembre 2013, à la suite de plusieurs manifestations pacifiques qui ont été sauvagement réprimées avec plus d'une soixantaine de personnes tuées, des centaines d'handicapées à vie, des milliers de citoyens incarcérés dans des prisons et de plusieurs milliards de francs guinéens de destruction de biens et de marchandises. C'est dans le même mépris des lois que les délégations spéciales communales ont été installées en 2011 et subsistent jusqu'à présent, alors que leur durée de vie ne devait pas excéder 6 mois. La politique de la décentralisation, qui était un modèle en son genre, a été ainsi anéantie. Ces attitudes politiciennes méconnaissent également l'article2 point 2 du protocole de la CEDEAO sur la Démocratie et la Bonne gouvernance, signée et ratifiée par la Guinée, qui stipule « les élections à tous les niveaux doivent avoir lieu aux dates et périodes fixées par la constitution et les lois électorales ».
  • L’État guinéen est à ce jour en butte à plusieurs contentieux juridiques devant des juridictions internationales du fait des violations de l'article 13 relatif au code foncier et domanial, notamment en ce qui concerne la protection du droit de la propriété foncière et la procédure d'expropriation pour cause d'utilité publique. Cette gestion patrimoniale des biens publics a découragé les investisseurs nationaux et étrangers, causant ainsi un grave tort au développement du secteur privé dans le pays ;
  • Le Chef de l’État guinéen M. Alpha CONDE a commis une grave forfaiture en modifiant, en violation des dispositions de la Constitution et du principe de la séparation des pouvoirs, la loi organique portant composition, organisation et fonctionnement de l'Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH). Au regard de la loi, ceci constitue un acte de haute trahison ;
  • Les violations récurrentes des droits de l'homme sur l'ensemble du territoire avec les assassinats de manifestants pacifiques et les tueries massives en Guinée-Forestière ont créé un climat d'insécurité généralisé. Des cadres de l'administration, de la société civile et des responsables politiques sont lâchement assassinés sans qu'aucune lumière ne soit faite sur ces crimes. Tous les responsables de ces crimes bénéficient d'une impunité totale ;
  • La propagation et la persistance de la fièvre hémorragique Ebola dans la sous-région avec plus de dix mille morts enregistrés par l'OMS sont imputables dans une large mesure à la mauvaise gestion par le gouvernement guinéen de la maladie dès son apparition. C'est le lieu de rendre hommage à la communauté internationale pour son aide précieuse et déterminante dans le succès de la riposte contre la maladie.
  • Le bilan d'Alpha CONDE est marqué par l'aggravation de la pauvreté et du chômage dans le pays avec des pertes nettes d'emplois et une crise économique et sociale sans précédent.

Au vu de toutes ces dérives: 

  • M. Alpha CONDE perd toute légitimité pour présider encore aux destinées de la Guinée. Son maintien au pouvoir constituerait une grave menace pour la paix et l'unité de la Guinée et la stabilité de la sous-région.

Au regard de tout ce qui précède, les leaders ont décidé:

  • D'appliquer toutes les mesures envisagées dans la déclaration du 06 mars 2015 telles que rappelées au deuxième paragraphe de la présente déclaration ;
  • De renforcer l'unité et la cohésion de l'opposition qui va s'atteler dès maintenant à l'élaboration d'un programme commun de gouvernement ;
  • De rentrer immédiatement en Guinée pour mener avec les autres partis politiques et toutes les forces vives du pays la lutte pour le respect de la Constitution, des lois de la République et des Accords.

Paris le 23 mars 2015

Ont signé:

  • Pour l'UFDG, Cellou Dalein Diallo
  • Pour l'UFR, Sidya Touré
  • Pour le PEDN, Lansana Kouyaté

Accords de Paris entre les Leaders de l'Opposition (1/3) - signé á Paris le 24 mars 2015Accords de Paris entre les Leaders de l'Opposition (2/3) - signé á Paris le 24 mars 2015 Accords de Paris entre les Leaders de l'Opposition (3/3) - signé á Paris le 24 mars 2015

Des Leaders de l'Opposition Guinéenne

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (DECLARATION PARIS.pdf)DECLARATION PARIS.pdf[ ]42 kB

Mis à jour le mardi 24 mars 2015 22:02

Affichages : 2640

DECLARATION DES JEUNES DE L’OPPOSITION REPUBLICAINE

téléchargementNous, jeunes des Formations Politiques de l’Opposition Républicaine réunis ce jour Mardi, 17 mars 2015 en Assemblée Constituante pour analyser la situation politique globale du pays en général et du processus électoral en particulier et envisager les mesures à prendre suite au dernier développement  enregistré dans le paysage politique guinéen.

Mis à jour le mardi 24 mars 2015 08:33

Affichages : 376

LETTRE DE L'OPPOSITION PARLEMENTAIRE ET EXTRA-PARLEMENTAIRE AU PREMIER MINISTRE

     opposition guinee 2012

 

 Conakry le 2 mai 2014

                                                                               

    Monsieur le Premier Ministre

    de la République de Guinée

                                      Conakry

Objet: Accord politique interguinéen

du 03 juillet 2013

Monsieur le Premier Ministre,

Mis à jour le mardi 6 mai 2014 15:09

Affichages : 1706

Déclaration conjointe de l’Opposition Républicaine sur l’organisation des Élections Locales et Présidentielles en 2015

Opposition GuinénneL’Opposition Républicaine attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur l’intention du Gouvernement et de la CENI de n'organiser les élections communales qu'après l’élection présidentielle de 2015.

Cette Inversion de l’ordre des élections a pour but de proroger le mandat illégal des délégations spéciales et des Chefs de quartier nommés par l’Exécutif en violation des dispositions de la Constitution et du Code des Collectivités Locales.

Mis à jour le dimanche 8 mars 2015 09:28

Affichages : 2533

Non-respect de l’Accord du 3 juillet : Déclaration de l’Opposition

opposition guinee 2012

L’opposition républicaine est informée de la rencontre tenue entre le Président de la République et les commissionnaires de la CENI émanant de la mouvance présidentielle, de l’administration publique et de la société civile, à l’exclusion de ceux désignés par l’opposition.

Mis à jour le vendredi 23 mai 2014 01:53

Affichages : 2579

Graves violations de la Constitution par le Président Alpha Condé : Déclaration conjointe de l'Opposition Républicaine

Ne Touchez Pas Á La ConstitutionL'Opposition Républicaine attire l'attention de l'opinion nationale et internationale sur les graves violations de la Constitution dont se rendent coupables, de façon récurrente, les autorités politiques guinéennes. Au nombre de ces violations figure la falsification récente de la loi organique n° 2011/008/CNT portant création et organisation de l'Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH).

Mis à jour le lundi 5 janvier 2015 20:08

Affichages : 3106

Les news de l'assemblée nationale: Dr Fodé Oussou reçoit des délégués des ONG

Dr Fodé Oussou et la société civile

Les représentants des organisations, tabé et séré, section religieuse, les section motard et les artistes ont rendu visite une visite de courtoisie ce lundi 28 avril 2014 à l’honorable Fodé Oussou Fofana, Président du Groupe parlementaire Libéral-Démocrate.

Mis à jour le lundi 28 avril 2014 19:22

Affichages : 1216

Conférence de presse : l'opposition républicaine lance un ultimatum au gouvernement.

Lopposition républicaine 25 nov 2014L’opposition républicaine a donné jusqu'au 15 Décembre 2014 au gouvernement pour satisfaire à ses exigences, faute de quoi, elle menace de reprendre les manifestations pacifiques sur toute l’étendue du territoire.

Mis à jour le mardi 25 novembre 2014 17:04

Affichages : 1569

Communiqué UFDG Altanta

IslamSymbol
-
C'est avec beaucoup de peine que le bureau federal de l'UFDG- Atlanta vous annoonce le décès Hadja Adama Bah la mere d'Ibrahima Bah le charge de l'implentation.le deces est survenu le Samedi 22 mars a Telimele.

Mis à jour le mercredi 26 mars 2014 06:03

Affichages : 1024

Activités Sociopolitiques : Déclaration Conjointe de l’Opposition Républicaine du 7 novembre 2014

Des Leaders de l'Opposition en GuinéeL’Opposition Républicaine a décidé en Juillet dernier de suspendre ses manifestations publiques et ses assemblées hebdomadaires pour empêcher que les regroupements induits par ces rencontres ne contribuent à la propagation de l’épidémie d’Ebola.

Mis à jour le dimanche 9 novembre 2014 02:31

Affichages : 2147

UFDG Europe : séminaire de travail des Fédérations et meeting politique animé par l’Honorable Dian Diallo

HONORABLE DIANDIALLO
Dans le cadre de la relance  et du renouvellement du Bureau Exécutif de la Coordination de l’UFDG Europe, les Fédérations de l’UFDG Europe ont le grand plaisir d’informer tous les militants et sympathisants du parti qu’elles organisent un séminaire de travail se déroulant du 8 au 9 février 2014, à Roosendaal, aux Pays-Bas.  Cette importante rencontre sera couronnée par un meeting d’information qu’animera l'Honorable Mamadou Dian Diallo (UFDG), Député à l’Assemblée Nationale. 

Mis à jour le samedi 1 février 2014 14:43

Affichages : 1765

Cherif DIALLO reconduit à la tête de la fédération UFDG Angola

Dans le cadre du renouvellement des structures du parti à l’extérieur suite à la lettre circulaire 059, la fédération UFDG Angola a tenu son congrès le 29 juin 2014. Chérif DIALLO a été réélu secrétaire fédéral. Les autres membres du bureau fédéral sont : 1. Secrétaire administratif : Moustapha DIALLO 2. Secrétaire à l’oragnisation et à l’implantation : Cherif BALDE 3. Secrétaire aux affaires électorales : Abdoulaye SALL 4. Secrétaire à l’information, à la Communication et à l’Education : Elhadj Yagouba DIALLO 5. Secrétaire aux affaires sociales et réligieuses : Oury Mancer 6. Secrétaire à la Culture et aux Sports : Abdourahime DIALLO 7. Trésorier : Elhadj Mouctar Mombeya DIALLO 8. Secrétaire Chargé de la Securité : Gnado BAH Les nouveaux membres du bureau fédéral ont pris fonction ce dimanche 24 Août 2014au siège du parti à Hoji Ya Benda à Luanda. il faut noter que la nouvelle équipe est parrainée par Elhadj Diouldé SOW et Mamoudou DIALLO en est le Président d'honneur. La direction nationale et l’ensemble des militants du parti félicitent la fédération et encouragent les nouveaux responsables à œuvrer pour la victoire de l’UFDG à l’élection présidentielle de 2015, UFDG-Online

Mis à jour le lundi 25 août 2014 11:11

Affichages : 1245

Communiqué de l'Opposition Républicaine

Martyrs UFDG message

L'Opposition Républicaine informe ses militants, sympathisants et tous les citoyens épris de paix et de justice que l’enterrement de Mamadou Saidou BARRY aura lieu le lundi 30 décembre 2013 à 14h au cimetière de Bambéto.

Mis à jour le lundi 30 décembre 2013 02:41

Affichages : 1396

Lettre de l'Opposition au MATD - 21 Juin 2014

Conakry, le 21 juin 2014

A Monsieur le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation


Objet : Accord politique interguinéen du 3 juillet 2013.


Monsieur le Ministre,

L'Opposition GuinéenneNous accusons bonne réception de votre lettre citée en référence invitant les leaders politiques à une réunion d’évaluation de l’application des dispositions de l’accord politique du 3 juillet 2013 et vous en remercions.

Mis à jour le vendredi 27 juin 2014 10:53

Affichages : 1477

Copyright © 2013 Le site Officiel de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée. Tous droits réservés. Site developpé par l'equipe UFDG-Online.

Top Desktop version