Le site Officiel de l'UFDG - Union des Forces Démocratiques de Guinée

A+ A A-

Circulaire conjointe de l’ADP et du Collectif relative aux manifestations politiques nationales du jeudi 20 septembre 2012

Des leaders politique de l'Opposition GuinéenneDes leaders politique de l'Opposition GuinéenneL’Alliance pour la Démocraties et le Progrès (ADP) et le Collectif des Partis Politiques pour la Finalisation de la Transition prennent acte de la volonté du Gouvernement de s’opposer à toute recomposition de la CENI et ce, malgré les différentes propositions de la classe politique et les dispositions de la Loi.  Le Gouvernement tient également à conserver en l’état tout le dispositif technique de fraude électorale bâti autour des opérateurs Waymark et Sabary technology choisis en violation flagrante des procédures légales et des règles de transparence.

Face à cette situation inacceptable et devant l’intransigeance du pouvoir et son refus de tout dialogue réel avec l’Opposition, les partis politiques de l’ADP et du Collectif ont décidé d’organiser une série de manifestations publiques destinées à obliger les autorités actuelles à respecter l’Etat de Droit et les principes démocratiques.

C’est pourquoi l’ADP et le Collectif avaient décidé de programmer une marche pacifique de leurs militants et sympathisants ainsi que de tous les citoyens guinéens soucieux de l’avenir démocratique de notre pays, le lundi 27 août dernier le long de l’autoroute sur l’axe Matoto-Esplanade du stade du 28 septembre.  Toutes les formalités prévues par la Loi ont été effectuées à temps par les organisateurs.  Cette marche a été cependant empêchée et une répression sauvage s’est abattue sur les manifestants et les leaders politiques de l’Opposition qui ont subi arrestations arbitraires, séquestration, violation de domiciles, tirs à balles réelles et violences de tous genres. 

Face à cette dérive grave et à ces actes inqualifiables de la part des autorités, l’ADP et le Collectif ont décidé du retrait immédiat de leurs représentants au sein du Gouvernement, de la CENI et du CNT.  Ces mesures sont effectivement entrées en application.

L’ADP et le Collectif rejettent les tentatives d’intimidation et le harcèlement de l’Opposition et décident de reprendre leurs manifestations pour obliger le pouvoir à ouvrir un dialogue sincère en vue de définir les conditions d’organisation d’élections législatives libres et transparentes.

C’est dans ce cadre qu’ils décident de l’organisation d’une marche pacifique à Conakry et dans toutes les préfectures de la Guinée, le jeudi 20 septembre 2012.

L’ADP et le Collectif invitent tous leurs organes dirigeants des Communes de Conakry et des préfectures à se concerter et à élaborer une stratégie commune pour assurer le succès des manifestations à venir.

L’ADP et le Collectif lancent également un appel pressant à leurs responsables, militants et sympathisants afin de rester mobilisés et de s’organiser pour s’opposer par tous les moyens légaux à un recensement électoral réalisé par Waymark et Sabary Technology sous l’égide de la CENI actuelle.  Il y va de la stabilité et de l’avenir démocratique de notre pays.

Les partis politiques du Collectifs et de l’ADP félicitent et remercient leurs militants et les exhortent à la vigilance.

Conakry, le 01 septembre 2012

Ont signé :

Les signatairesLes signataires

Manif. du 27 Août 2012

Les Fédérations de l'UFDG en Afrique africa@ufdgonline.org asie@ufdgonline.org canada@ufdgonline.org europe@ufdgonline.org am.latine@ufdgonline.org usa@ufdgonline.org
Copyright © 2013 Le site Officiel de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée. Tous droits réservés. Site developpé par l'equipe UFDG-Online.